Qu’est-ce que les Fonds d’assurance formation (FAF) ?

Publié le : 02 août 20214 mins de lecture

Avec un monde professionnel toujours en pleine évolution, la formation est devenue presque obligatoire. En fait, vous devrez maîtriser de nombreux domaines qui sont liés à ces changements comme les nouvelles technologies qui ne cessent d’évoluer. Pour faire face à toutes ces exigences, il existe de nombreuses aides financières qui vous aident à augmenter vos compétences. Parmi ces aides, le Fonds d’assurance Formation ou FAF contribue au financement de nombreuses formations continues.

C’est quoi le fonds d’assurance formation ?

Pour mettre à jour les compétences, vous avez besoin de suivre une formation continue au sein de l’entreprise ou en dehors. La plupart de ces formations ne sont pas du tout gratuites et peuvent coûter très cher selon vos besoins. Pour vous aider à financer vos formations, il existe le fonds d’assurance formation. En effet, il s’agit d’un appui financier pour permettre aux non-salariés d’accéder aux différentes formations disponibles.

Le but est de donner la même chance aux non-salariés de pouvoir augmenter leurs compétences face aux différentes transformations du monde professionnel. Vous pourrez ainsi développer rapidement votre activité pour faire face à la concurrence. Mais le plus important avec une formation continue est que vous pourrez avoir de nouvelles qualifications et surtout rencontrer d’autres professionnels qui partagent votre passion.

Quels sont les différents types de fonds d’assurance formation ?

À chaque activité exercée par une personne non salariée correspond un type de fonds d’assurance formation. Pour toutes personnes qui travaillent dans le secteur de la pêche, vous êtes rattachés au FAF-PCM. Pour ceux qui travaillent en secteur agricole et forestier, vous pourrez bénéficier de la vivéa qui est le fonds dédié à ce genre d’activité. En fait, le FAFCEA est réservé à tous les artisans.

Pour en bénéficier, vous devrez être inscrits comme auto-entrepreneur. Pour ceux qui exercent un métier libéral dans le domaine médical, vous pourrez financer vos formations avec FAFPM. Ainsi, pour toutes les professions libérales, vous pourrez demander le FIFPL. Il existe encore d’autres fonds mais vous devrez vous renseigner en fonction de l’activité que vous exercez.

Comment gérer la formation et le métier libéral ?

Même si la formation est très essentielle pour les salariés et les non-salariés, ces derniers sont parfois réticents à l’idée de ne pas travailler pendant un temps déterminé. Cela s’explique par le fait que leur présence sur leur lieu de travail est primordiale. Un jour d’absence peut nuire aux affaires. Dans ce cas, il faut trouver une meilleure solution pour pouvoir allier le métier de profession libérale et une formation continue. Les fonds d’assurance formation permettent également le suivi d’une formation à distance. Donc, vous pourrez travailler tout en augmentant vos compétences. Vous aurez ainsi la possibilité d’acquérir de l’expérience plus rapidement. La gestion de vos emplois du temps sera un peu plus flexible.    

Plan du site